Fruits Basket in love Rpg...

Forum RPG sur l'univers fantastique de Fruits Basket
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mon roman: Illian (fermé)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mon roman: Illian (fermé)   Mer 19 Mar - 22:15

Voilà je posterais ici le roman que j'écris, il est interdit de la copier car il est ma propriété intellectuelle. Je le mets en ligne pour le faire partager et pour m'aider à le continuer. Il sera je pense en deux tomes. Merci d'avance pour les critiques. ^^


Dernière édition par Aerith le Ven 18 Avr - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malyka
Baveur de mot
Baveur de mot
Malyka

Féminin Nombre de messages : 225
Age : 32
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Mer 19 Mar - 22:19

T,inquiet moi je vais le lire et si ya quelque chose je vais critiquée XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Mer 19 Mar - 22:21

Je n'attends que ça lol mais je veux des critiques positives ET négatives lol
J'ai déjà un copain qui fait ça, il est à fond dans mon histoire xD mais avoir plusieurs avis est toujours un plus. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Jeu 20 Mar - 15:34

J'ai hâte de voir ça ^^! Je vais faire la critique TRÈS négative en compagnie de Shaolan Laughing Twisted Evil ! (C'est juste une joke, bon, je dirait ce que je pense, quoi...)
Sinon, pour le forum, je continu à y penser ou c'était juste une blague en l'air Confused ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malyka
Baveur de mot
Baveur de mot
Malyka

Féminin Nombre de messages : 225
Age : 32
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Jeu 20 Mar - 17:33

moi je suis toujours partante en tout cas =oD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Jeu 20 Mar - 23:54

Moi aussi pour le forum je suis partante ^^
Je suis djà admin de deux autres forums ^^
Bref je dois avoir 10 forums rpg en tout
Pour le roman un peu de retard désolée, mon "assistant" ne pas renvoyé le texte où il a découpé les chapitres. Un peu de patience alors ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 13:38

Désolée pour le double post, voilà le prologue et le premier chapitre ^^

Prologue

Dans un palais, où la grande salle était richement meublée et décorée avec goût, résonnait le bruit d’une conversation entre le roi et une nymphe. Seules leurs silhouettes sont visibles, une faible bougie brille à côté d’eux.
_Nous devons tous les tués, jusqu’au dernier, Eux et les peuples hybrides. Ils sont un danger pour nous Sire.
_Croyez-vous Haina ? Faut-il vraiment tous les tuer.
_Je vous en conjure Sire les dragons et les peuples hybrides de la forêt de Finna sont un danger pour nous tous.
_J’ai confiance en vous Haina, vous le savez, et ce depuis plusieurs années. Faites ce que vous pensez bon pour le bien du royaume.
Une étincelle de triomphe brilla dans le regard de la nymphe mais le roi ne s’en aperçu pas. Enfin, ils vont enfin tous payer pour ce qu’ils m’ont fait, se réjouit-elle, vous payerez tout au centuple puis vous me supplierez à genoux de vous épargnez et après je vous détruirais !
Non loin de là, dans la forêt de Finna, cinq dragonneaux qui viennent de naître s’envolent à la recherche de leur dragonnier dans leur monde et dans le nôtre…

Corps du roman
1
SANDRA, UNE VIE PRESQUE BANALE

Sandra se voyait, assise dans les nuages, chevauchant un dragon blanc aux yeux bleus, elle se sentait libre et légère. Elle regarda le dragonnier qui était à sa droite, assis sur une dragonne bleue. Ils volaient vers des terres qu’ils ne connaissaient pas encore mais l’essentiel était d’être ensemble aussi libres et indomptables que le vent. Soudain une chanson de Shakira emplit l’air puis une voix qui l’appelait et qu’y n’est pas celle du jeune homme. Les contours s’estompèrent, les dragons s’évaporèrent puis son visage disparaissait peu à peu… Elle ouvrit les yeux, remit les pied sur terre, ce n’était qu’un rêve. Celui qui l’a réveillée n’est autre que son frère. Il sourit comme s’il savait.
_Tu étais encore entrain de rêver d’Eragon n’est-ce pas ? Je t’ai entendu murmurer son nom.
Et en effet il sait.
_Oui c’est presque toujours la même chose, répond dit-elle en soupirant, toutes les nuits je rêve de lui et je me voie l’accompagner dans son périple, depuis sa découverte de l’œuf sur la Crête jusqu'à son départ vers la terre des elfes.
Il secoua la tête en souriant.
_Arrête de rêver Sandra, il est l’heure de te lever pour aller au collège.
_C’est bon va préparer le p’tit déj’ j’arrive.
Elle enfila un jeans et un pull puis fit rapidement son lit, elle ouvrit les volets et fila à la cuisine. Son père et son frère sont déjà attablés. Elle se servit un bol de céréale qu’elle avala rapidement puis la direction de la salle de bain pour sa toilette : brossage de dents, coup de brosse dans les cheveux, parfum, légère touche de maquillage et hop ! Elle était prête.
La journée au collège se déroula comme d’habitude cours de huit heures à midi puis retour à la maison pour manger ensuite cours au collège de treize heures trente à seize heures trente. Suivis de devoirs, télévision, dîner puis coucher. Et c’était comme ça tous les jours ou presque. La seule chose qui lui permettait de ne pas déprimer était sa famille, ses copines mais surtout ses livres. La seule manière qu’elle avait pour s’échapper, de vivre quelque chose d’autre était de se plonger dans une histoire. Depuis quelque temps déjà c’était Eragon et sa suite L’Aîné qui la passionnait et qu’elle avait déjà relu plusieurs fois. J’en rêvais toutes les nuits. Mais elle savait que cela ne lui arriverait jamais.
Au collège elle passait pour une fille tranquille et banale : de petite taille, environ un mètre cinquante-cinq, des cheveux longs et châtains, des yeux noisettes. La seule chose qu’elle avait pour elle c’était sa très grande imagination. Alexandre, son jumeau, était déjà moins banal il était grand, environ un mètre soixante-quinze, avait les cheveux coupé court et châtains mais lui seul avait hérité des yeux bleus des Mettrier. Intérieurement il ressemblait beaucoup à Sandra mais extérieurement la différence était bien entendue frappante. Ils étaient comme les deux doigts de la main, presque inséparable, et ils s’entendaient à merveille malgré leurs petites piques continuelles.
La routine aurait ainsi pu continuer ainsi encore plusieurs années mais la vie en avait décidé autrement. Une autre vie les attendait, un destin grandiose. Tout commença lorsqu’une nuit, un drôle de bruit retendit dans le lointain, comme le grondement du tonnerre…
Quand elle entendit ce bruit, elle ouvrit les yeux puis n’entendant plus rien elle me rendormit. Soudain il résonna à nouveau mais cette fois elle se rendit compte qu’il était plus près et que ce n’était pas le tonnerre qui grondait au dehors mais autre chose. Elle bondit de son lit, alluma la lumière, regarda autour d’elle et vit ses chats qui regardaient tout autours d’eux comme moi. Elle ouvrit la porte de sa chambre et regarda alternativement dans la chambre de ses deux frères et de ses parents, ils n’avaient apparemment rien entendu et dormaient, sa sœur avec qui elle partageait sa chambre dormait profondément elle aussi. Elle crut d’abord avoir rêvé mais les chats eux aussi avaient entendu quelque chose et ce bruit se refit entendre quelques instants plus tard. Ses chats bondirent du lit et elle les suivis. En passant devant la chambre d’Alexandre, Elle vit qu’il était aussi réveillé, il la rejoignit dans le couloir, elle lui fit signe de se taire et de la suivre. Le bruit se refit entendre une quatrième fois, peu rassurés ils avaient quand même suivis les chats. Ils les menèrent dehors. Mais il n’y avait rien, enfin à première vue. Sandra regarda dans le ciel et soudain vu des animaux qui volaient vers eux. Ils étaient quatre, l’adolescente ne savait pas ce que c’était, peut être de gros oiseaux.
_Alex…regarde dans le ciel…
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 13:57

Pon, pon, pon ^^. Ça commence très bien tout ça ^^! Mise à par mon ignorance en terme de créature mystique (Hybrides? Nymphe? XD! J(y connais vraiment rien XD!) qui m'empêche de bien imaginait à quoi ça ressemble, je trouve ça très bien ^^! Sinon, j'ai remarqué que tu passait du "je" au "elle" pour définir le personnage principale. Pour le moment ça ne dérange pas, mais ça risque de prêter à confusions au future, et puis je trouve que ça fait pas très joli ^^".


Oh, aussi -_-. J'aime pas du tout les roi, les royaume, et tout ça, mais c'est un avis personnelle, et donc pas important, surtout qu'il y en à dans beaucoup d'histoire dans ce genre (je dit pas que ton histoire et banale, là, me fait pas dire ce que j'ai pas dit ^^"").

EDIT: Pour le forum, je crois qu'il faut soit faire un sujet dans le hors RP pour en discuter, soit en discuter par MP, parce qu'on avancera pas si on discute en même temps d'autre chose Xl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 14:31

Il reste encore des je? Comme je l'ai dit j'avait commencé avec la première personne et à la page 36 j'ai décidé de passer à la troisième. David s'est chargé de modifier les premières pages mais il se peut qu'il y ait des oublis ^^.
Sinon les crétures hybrides sont des créatures mi- quelque chose. Exemple le minotaure, mi-homme mi-taureau. Les nymphes sont des crétures de la forêt, comme les driades. Ce sont des jeunes femmes très belles qui gardent la forêt. Je crois que c'est tout ce que tu devais savoir ^^. Si tu as d'autres question n'hésite pas.
Voici la suite:

2
LES QUATRE DRAGONS

Alexandre leva les yeux et vit lui aussi quatre étranges créatures. Celles-ci approchèrent et atterrirent dans le jardin ; les chats partirent en courant. Maintenant qu’ils étaient plus près, elle pouvait voir leurs longues ailes à présent repliées contre leur corps, leurs corps recouverts d’écailles, leurs longues queues terminés par un triangle, leurs quatre pattes munies de serres et enfin leurs têtes rattachées au corps par un long coup. Leurs yeux de reptile les fixaient d’un regard intense, de quoi vous donner froid dans le dos Ils étaient tous d’une couleur différente, et ils avaient la taille d’un berger allemand, enfin au temps qu’elle puisse en juger à la lumière de la lune. Ils eurent l’air de se mettre d’accord et s’approchèrent, instinctivement les deux adolescents avaient reculé. Surpris, les dragons s’arrêtèrent, ne comprenant pas pourquoi ils avaient peur d’eux. Les dragons, car cela en était, ne savaient pas s’ils devaient avancer ou reculer, alors ils s’assirent, attendant que les deux humains s’habituent à leurs présences. Poussée par la curiosité, Sandra s’approcha d’eux. Un dragon se détacha alors des autres et a avancé vers elle. La fille s’accroupie pour être à sa hauteur. Il s’était assis juste devant elle, sans bouger, attendant quelque chose. Mue par son instinct Sandra tendit sa main, tremblante d’abord puis presque ferme, vers lui. Il avait tendu sa tête vers elle, pour accélérer le mouvement. Lorsqu’elle l’eut effleuré de ses doigts, un frisson la parcourut de bas en haut. Quelque chose pénétra alors dans son esprit, comme un autre esprit qui venait à la rencontre du sien. Ce n’était pas une intrusion brutale, non, cette intrusion était faite en douceur. Cet esprit avait l’air plein de bonnes intentions et de pensées amicales. Soudain une voix résonna dans l’esprit de l’adolescente : « Enchantée de te rencontrer Sandra. »
« Comment connais-tu mon nom ? »
« Je l’ai lu dans ton esprit » me répondit une voix féminine.
« Tu es le dragon ? »
« Non, pas Le dragon, la dragonne » lui répondit le reptile avec une voix malicieuse.
Sandra la fixais avec de grands yeux étonnés, son regard pétillait d’intelligence et de malice.
« Comment…Comment t’appelles-tu ? »
« Je me nomme Agua et je suis ta dragonne. »
«Que veut-tu dire par-là ? »
Les questions se bousculaient dans sa tête, elle était déjà assez surprise d’échanger une conversation mentale avec un dragon, alors si en plus il lui disait qu’il était son dragon.
« Exactement ce que j’ai dit, tu es ma dragonnière et je suis ta dragonne. »
Mais…mais c’est impossible, il n’y a que dans mes romans que cela arrive. Je dois sûrement rêver. Ce…ce n’est pas possible. Il faut que je parle à Alexandre.
« Oui, fais-le. » me dit Agua, lisant dans ses pensées. Alors qu’elle s’apprêtait à se lever Agua dit :
« Attends, j’ai encore une chose à t’apprendre auparavant. »
« Oui ? »
« Je dois d’abord partager mes pouvoirs avec toi. »
« Quoi ? Que veux-tu dire par-là ? »
« Eh ! Bien lorsque quelqu’un deviens dragonnier, son dragon partage ses pouvoirs magiques avec lui… ainsi que sa longévité. »
« C’est génial ! J’ai l’impression d’être plongé dans un de mes rêves et qu’Eragon va surgir tout à coup. »
« Non Eragon est un personnage de fiction, là tu es dans la réalité. Maintenant il faut que tu me touches le haut de la tête. Ne t’inquiète pas, tu ne sentiras presque rien. »
Sandra lentement approcha sa main de la tête de la dragonne et au moment où sa paume s’est posée sur son front, un frisson suivit d’une onde de chaleurs remonta le long de son bras et parcourut tout son corps. Une fois atteint ses pieds, ces sensations s’évanouirent.
« Maintenant tu es une dragonnière à part entière. » lui dit Agua de sa voix mélodieuse.
Elle se leva et se dirigea vers Alexandre, tout cela n’avait durée que quelques minutes mais il lui avait semblé qu’il s’était écoulé une éternité depuis qu’elle s’était accroupie devant Agua.
_Alexandre, une chose extraordinaire nous arrive !
Elle lui expliqua, mais il eut dû mal à la croire et s’approcha des dragons pour en avoir le cœur net. Le dragon rouge s’avança vers lui, Alex s’accroupi et parla mentale avec ce qui était désormais son dragon. Au bout d’une dizaine de minutes il se releva et se tourna vers Sandra.
_Je n’ose pas y croire mais tu avais raison. Comment une chose pareille est-elle possible ? Je n’arrive pas à me l’expliquer.
_Et les deux autres dragons, qui sont leurs dragonniers ?
_Fuego m’a dit qu’ils se trouvaient dans les environs et qu’ils viendraient nous rendre visite. Nous n’aurions plus alors qu’à les mener aux dragons. Ils vont tous aller s’abriter dans la forêt, le temps que leurs dragonniers arrivent.
« A bientôt Sandra, lui dit Agua, nous allons tous partir dans la forêt mais nous resterons en contact mental. Nous partirons tous ensemble vers Ilian dès que les deux autres dragonniers seront apparus. »
Sur ces paroles elle s’envola et disparu dans le ciel étoilé. Aussi surpris l’un que l’autre ils allèrent se recoucher en silence. Mais elle n’arrivait pas à dormir, trop de chose trottait dans sa tête. Elle n’arrivait toujours pas à croire ce qui lui était arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 14:51

Ah, j'avais pas compris pour la première personne et de troisième personne -_- (J'avais compris une histoire de premier personnage et de troisième personnage). Et oui, j'en ai trouvés deux:
Depuis quelque temps déjà c’était Eragon et sa suite L’Aîné qui la passionnait et qu’elle avait déjà relu plusieurs fois. J’en rêvais toutes les nuits. Mais elle savait que cela ne lui arriverait jamais.
Quand elle entendit ce bruit, elle ouvrit les yeux puis n’entendant plus rien elle me rendormit.
Mais c'est pas grand chose ^^. Dans ce chapter-ci, il y à:
« Je l’ai lu dans ton esprit » me répondit une voix féminine.
« Oui, fais-le. » me dit Agua, lisant dans ses pensées.

Sinon, ben j'aime beaucoup, bien qu'ils en savent beaucoup pour des dragons qui vienne de naitre XD. (David? Naaaan, pas lui -_- (XD)...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 15:11

Rép Shaolan: Lol merci, je vais corriger ça ^^, pour les dragons, je me suis directement inspiré d'Eragon, ce livre, enfin ces livres, m'ont beaucoup marqué malgré les 300-400 livres que j'ai dû lire à ce jour. Pour en revenir à Illian, les dragons ont une mémoire encestrale qu'ils se transmettent à travers le temps par magie. Voilà et disons que les anciens dragons leur on dit ce qu'ils devaient savoir.
J'ai une 20 de chapitres déjà prêt lol et là je suis en train d'écrire ^^.
Désolée les suivant n'ont pas été réécrit à la troisième personne, il faut attendre un peu ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 15:22

Smile , de rien. Eragon, je crois que j'ai commencés à lire le premier livre mais j'ai pas accrochait alors j'ai pas fini -_-. T'en fait pas pour l'attente ^^. Moi aussi je suis en train d'écrire ^^ (entre deux post, quoi, j'ai commençait à écrire pour ça -_-"").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 15:27

Je viens de réécrire celui là ^^^:

3
UN NOUVEAU DRAGONNIER ?

Plusieurs semaines plus tard Amaury vint nous leurs rendre visite, c’était un ami à Sandra, il étudiait au lycée de Pulversheim et avait trois ans de plus que qu’elle. Pendant qu’ils discutaient tous les trois, une idée vint à Sandra. Et si Amaury était un des deux dragonniers manquant ? Après tout elle ne risquait rien à le faire essayer.
_Alexandre suit moi dans ma chambre, il faut que je te parle et vite. Excuse-nous deux minutes Amaury.
Il sembla surprit mais ne dis rien. Arrivé dans la chambre Alexandre l’apostropha tout de suite :
_Alors qu’est-ce que tu avais de si important à me dire.
_J’ai eu une idée en fait, je pensais qu’Amaury pouvait être l’un des deux dragonniers restant.
_Tu le crois vraiment ?
_Pourquoi pas ? Nous n’avons qu’à essayer, de toute façon nous n’avons rien à perdre mais tout à gagner.
_D’accord on peut toujours essayer. Je vais le chercher.
Pendant ce temps la jeune femme entra en contact avec Agua.
« Agua. »
« Oui, qui as-t-il ? »
« Un ami à moi est chez moi aujourd’hui et Alexandre et moi pensons qu’il pourrait être un des dragonniers manquants. »
« Oui c’est sûrement lui. Venez nous rejoindre dans la forêt. »
Les garçons arrivèrent à ce moment.
_Alexandre, ils pensent qu’il s’agit bien de lui.
_D’accord et où devons nous les retrouver ?
_Dans la forêt, ils nous attendent.
Amaury les regardait comme si ils étaient devenus fous. Voyant son expression atterrée, Sandra jugea bon de lui expliquer.
_Amaury, nous allons aller dans la forêt, voir des animaux…disons…étranges. Tu ne dois pas en avoir peur.
Un soupir lui échappa.
_Nous t’expliquerons tout une fois là-bas, c’est promis mais en attendant suis-nous et fais-nous confiance s’il te plait.
_Mais qui as-t-il de si important ? Pourquoi ne pas tout me dire ici ?
_Parce que c’est très compliqué, intervint Alexandre, mais aussi très difficile à croire.
_Bon très bien allons-y.
Il suivit dans la forêt mais avec réticence, comme s’il voulait leur fausser compagnie dès qu’il le pourrait. Mais il ne le fit pas. Sandra se laissa guidée par Agua, elle lui indiquait le chemin à suivre pour atteindre leur cachette. Ce qui leur prit un quart d’heure. Enfin arrivés, les jumeaux se retournèrent :
_Nous y sommes Amaury, il faut que tu nous promettes, quoiqu’il puisse arriver, de ne jamais parler de ce que tu vas voir, à personne, annonça sentencieusement Alexandre.
_A nous, tu peux bien évidement en parler, mais ce que tu vas voir dépasse ce que tu peux imaginer. N’aie aucunes craintes et suis-nous.
_Vous commencez à me faire flipper les gars. C’est quoi ? Une blague pour me faire peur et bien c’est réussi. Assez rigolez moi je repars et…
Un grondement se fit entendre derrière Sandra, elle sourit.
_C’est ça que nous voulons te montrer. Allez montrer vous avant qu’il ne parte.
Les quatre dragons sortirent de leur cachette, l’un après l’autre, le soleil se reflétait sur leurs écailles et donnait à la forêt un aspect irréel. Sandra cru qu’Amaury allait s’évanouir de frayeur devant ses apparitions pourtant magnifiques et pleines de grâce. Ce n’était pourtant pas son style mais tout le monde perdait contenance devant ses créatures venues d’un autre monde même Amaury.
_Ce sont des dragons, ils ne te feront aucun mal bien au contraire. Voici Agua et là c’est Fuego, dit la jeune dragonnière en désignant la dragonne bleue puis le dragon rouge.
_Et ces deux là, dit Amaury en désignant le dragon blanc et bleu et la dragonne verte une fois qu’il eut repris contenance et ce fut remis de ces émotions, ils n’ont pas de nom ?
_Ils ne le connaissent pas encore…
_Que veux-tu dire par-là ?
_Elle veut dire que tant qu’ils n’auront pas trouvé leurs moitiés humaines, leurs dragonniers si tu préfères, ils seront en quelque sorte incomplets.
_Mais pourquoi m’avoir amené ici ?
_Eh ! Bien, dit Sandra en reprenant la parole, nous sommes que tu pourrais être l’un des dragonniers manquants.
_Quoi ? Mais pourquoi moi ?
_Pourquoi pas ?
_Mais tu as vu la taille de ces dragons ? Ils ont la taille d’un éléphant, si pas plus.
_Et alors ?
_Bon d’accord, dit-il en soupirant, comment on fait pour savoir si on est dragonnier ou pas ?
_Attends, je vais demander à Agua.
_Comment ça ?
_Tais-toi et laisse là faire.
« Agua. »
« Pour être sûr qu’il est un dragonnier il doit s’approcher des deux dragons et s’arrêter à mi-distance et attendre. Si l’un des dragons s’avance vers lui…eh ! Bien… tu sais ce que cela signifie. »
« Oui, merci. »
_Tu dois t’approcher des dragons, le bleu et blanc et le vert. Avance jusqu’à avoir parcouru la moitié de la distance puis attend, si l’un des dragons approche, il te dira quoi faire sinon reviens vers nous.
_Ok mais j’espère que la réponse sera mauvaise, comme si j’avais besoin d’un énorme dragon comme animal de compagnie.
Alexandre et Sandra échangèrent un regard amusé. Il avança néanmoins vers les dragons.
Il s’arrêtât et attendit. Une minute passa, puis deux puis cinq et dix. Alors qu’il allait revenir vers ses amis, le dragon bleu et blanc s’approcha et s’arrêta devant lui. Il avait réussi !
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 15:42

Bah, c'est un peu brusque comme fin de chapitre, non ^^? Sinon, c'est toujours assez bien, mais j'ai un truc à dire sur les perso. Je ne les ai vu réagir que depuis pas longtemps, mais il me semble qu'ils n'ont pas un comportement très différent les un des autre. Je sais que ce sont juste des gens "normaux", mais j'ai quand même l'impression qu'ils n'ont pas un caractère très prononcés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 15:55

Ne t'inquiète pas, les caractères arrivent plus tard ^^. Enfin j'espère lol.

Voici la suite:
4
LES ETRANGERS

Depuis quelques semaines déjà, certains après midi Agua et Sandra partaient voler. Avec une vielle selle de cheval et quelques bricoles la jeune fille avait réussi à créer une selle pour dragon. Après avoir fixé la selle et être montée dessus elles partirent volés quelques heures.
Pendant plusieurs mois elles procédèrent de cette manière-là samedi après midi, prétextant une sortie entre amis, des devoirs en retard... Entre temps Amaury avait déménagé à Cagnes sur Mer en emmenant Hielo son dragon.
Enfin les grandes vacances arrivèrent et avec elles, revint Amaury. Sandra ne l’avait pas vu depuis le mois de mai mais elle lui avait quand même parlé sur MSN. Il revint en août. Ils se virent souvent pour aller voler à dos de dragon ou simplement pour se voir et passer du temps ensemble. Amaury résidait désormais chez sa grand-mère à Bolwiller.
Le lendemain c’était la rentré des classes, Sandra et Alexandre prirent le bus jusqu’au lycée Lavoisier, où il descendait. Sandra était au lycée Montaigne et elle devait changer de bus au lycée Schweitzer. Le soir il n’y avait qu’un seul bus, alors tout allait bien.
Après une matinée de cours, et oui la première semaine il n’y a pas beaucoup de cours, la jeune dragonnière prit le bus à son arrêt et elle rejoignit son frère au fond de bus. Ils parlèrent des cours et des professeurs. Le plus embêtant avec le bus scolaire, c’est qu’il y a une heure de trajet avant d’arriver dans leur ville.
Le samedi suivant, Amaury avait proposé une promenade près du terrain de chasse des dragons. Sandra avait proposé à Magalie de venir pour ne pas être la seule fille et aussi parce qu’elle savait que cette dernière avait le béguin pour son frère. Ils étaient donc tous les quatre en train de se balader lorsqu’ils arrivèrent dans une clairière. La bande s’arrêta pour se reposer à l’ombre.
Des formes noires commencèrent à se mouvoir entre les arbres, se rapprochant d’eux, les encerclant. Ils étaient une dizaine, habillé en noir des pieds à la tête, la capuche d’une longue cape couvrait les traits de chacun d’entre eux. Absorbés dans leur conversation, tournant le dos à la forêt, les jeunes gens n’avaient encore rien remarqué. Les hommes en noir approchaient lentement, silencieusement, sûr d’eux. Soudain une brindille craqua, Amaury Alexandre Magalie et Sandra se retournèrent dans un même mouvement. Les hommes réagirent immédiatement et sortirent de longues épées de sous leurs capes, tels les chevaliers de la table ronde. Mais hélas leurs visages étaient sombres, haineux et même maléfiques.


Hs: j'avoue les caractères ne sont pas encore là, je l'ai constaté en relisant et en corrigeant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 16:14

La suite ^^: désolée pour le double post mais je vais vite à mettre le texte à la troisième personne

5
UN VOISIN MAGICIEN

Instinctivement Sandra compris le danger et cria :
_Courrez ! Retrouvons-nous à la maison, prenez chacun une direction différente et vite !
Ils partirent en courant, les chevaliers partirent à leurs poursuites, Sandra partit vers l’Est. Elle courait aussi vite qu’elle le pouvait, coupant à travers champs. Ses poumons étaient en feu, le chevalier gagnait du terrain, soudain, au détour du chemin, elle aperçu la maison de Vincent, son voisin et ami, et avec l’énergie du désespoir elle couru encore plus vite, puisant dans ses dernières forces. Elle avait presque la main sur la poignée du portail lorsqu’elle trébucha et tomba de tout son long par terre. Une violente douleur lui vrilla le crâne. La jeune fille se retourna sur le dos pour voir le chevalier arrivé sur elle. Il marchait, sûr de lui et de sa victoire. Un filet de sang empêchait Sandra de voir avec son œil gauche et sa vision de l’œil droit était trouble. Elle n’arrivait plus à esquisser le moindre mouvement. Elle était comme figée. Le chevalier est juste au-dessus d’elle à présent, il prit son épée à demain la brandit au-dessus de lui et frappa. L’épée la traversa, une douleur immense irradiât dans tout son corps puis tout devint noir.
Un spectateur avait vu ce qui c’était passé. Dans la maison Vincent avait assisté au drame et ni une ni deux, sans réfléchir aux conséquences de ses actes, il sortit de chez lui. Il dévalât l’escalier extérieur et ouvrit le portillon. Ce qu’il fit lui glaça le sang, Sandra était étendue à terre, le coté gauche du visage recouvert par du sang, une épée planté dans le ventre et une mare de sang qui grandissait autour d’elle. Le chevalier récupéra son épée et l’essuya dans l’herbe. Voyant Vincent il lui dit :
_Alors jeune homme tu veux aussi tenter de m’échapper ?
Il fit un signe vers la jeune fille.
_Tu veux finir comme elle ?
Ne croyant pas à ce qu’il voyait, il s’agenouilla et tenta de trouver le pouls de son amie.
_Ne perds pas ton temps à ça elle est morte.
Ne l’écoutant pas, il palpa son cou à la recherche des battements du cœur. Mais quand il le fit une décharge parcourut son corps, il sentit un grand pouvoir grandir en lui et sans même réfléchir il l’utilisa et l’envoya vers le chevalier.
_Mais…qu’est-ce que…ahhhhhhhhhhhhhh.
Il mourut sur le coup, foudroyé. Vincent regarda avec un étonnement grandissant ses mains par lesquelles la foudre était passée. Elles n’avaient rien. Son regard passait de ses mains au corps de l’homme foudroyé et du corps à ses mains. Il avait dû mal à réaliser qu’il avait tué un homme et avec de la magie qui plus est. Tout c’était passé si vite. Il reporta son attention sur Sandra. Il allait de nouveau tâter son pouls quand ses paupières remuèrent. Elle est en vie ! pensa-t-il avec joie.
Ayant retrouvé ses esprits et sans même ouvrit les yeux la dragonnière contacta Agua.
« Agua, il faut que toi, Fuego et Hielo fouillés la forêt et vite. »
« Pourquoi ? Que se passe-t-il ? »
« Nous nous sommes fait attaquer, une embuscade. Il faut que vous retrouviez Magalie, Alexandre et Amaury. »
« D’accord on y va mais tu es sûre que ça va ? »
Sandra ne répondit pas. La dragonne sentit tout de suite que quelque chose n’allait pas.
« Tu ne bouges pas j’arrive. » dit-elle d’un ton sans réplique.
Elle ouvrit les yeux, Vincent la regardait avec anxiété.
_Vincent…qu’est-ce…que…tu fais là, parvint-elle à articuler.
_Ce serait plutôt à moi de te poser cette question mais mieux garder tes forces, ces blessures ne sont pas très belles à voir.
Elle tenta de se relever mais il l’en empêcha.
_Non il ne vaut mieux pas.
Des battements d’ailes annonciatrices de l’arriver d’Agua retentirent.
_Qu’est-ce ?
Agua atterrit gracieusement à leurs côtés et en voyant l’état dans lequel se trouvait sa dragonnière, elle poussa un hurlement de rage. Vincent était livide.
« Sandra, qu’est-ce qui s’est passé ici ? »
« Je t’expliquerais. Mais pour l’instant il faut que tu m’aides sinon je ne survivrais pas très longtemps. »
« Dit au garçon de se pousser, je vais utiliser un enchantement mais ça ne va pas se passer en douceur il vaut mieux que tu es quelque chose à serrer. »
_Vincent…écarte toi… ma dragonne va tenter…un enchantement pour me guérir.
Il s’écarta sans poser de question.
« Tu ferais mieux de lui serrer la main, il aura mal mais pas autant que toi. »
_Donne-moi ta main. Ne pose pas de question et vite.
Il s’exécuta de mauvaise grâce. Agua se pencha vers Sandra et posa son museau sur le ventre de la jeune femme en fredonnant. Tout de suite une douleur apparut, traversant son corps, l’empêchant de penser. Les tissus se recollaient, reformant des organes, à une vitesse vertigineuse. Sandra serra avec force la main de son ami. La peau se ressouda elle aussi mais avant même que tout soit fini, elle avait replongé dans l’inconscience.
Agua releva la tête et cessa de fredonner. Elle regarda Vincent et ses yeux bleus le clouèrent sur place. Il en oublia sa main douloureuse et toute pensée rationnelle le quittât, il ne pensait plus qu’aux yeux bleus et limpides qui le regardaient sans ciller.
« Enchanté de te connaître jeune homme mais si ce n’est pas les meilleures circonstances pour le faire » lui dit une voix dans sa tête.
« Qui…qui êtes-vous ? »
« Mon nom est Agua et je suis la dragonne de ta jeune amie. Mais trêves de bavardages il faut partir et vite. Grimpe sur mon dos. »
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 16:16

Ce que je suis sure, c'est que Malyka va avoir de la lecture XD! Sinon, que dire? Il faudrait peut-être régulait la taille des chapitre, qui m'a l'air très variable, et peut-être le nombre d'action par lape de temps (Tu voix ce que je veux dire?). Parce que ça passe un peu vite à ce chapitre alors qu'avant c'était à une allure moyenne.
A part ça (maintenant que j'ai fini d'essayer de faire la critique négative sans être méchante), ses toujours bien ^^, mais tu coupe quand ça commence l'action T_T (XD)! C'est pas gentil XD!

Pour ne pas perdre ma réputation d'ignorante légendaire, je laisserait tomber ma fierté qui me disait de laissait passer sans rien dire et ajouterais: je ne sais pas ce que c'est que "les chevaliers de la table ronde".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 16:26

Oki je prends note lol mais ce n'est pas moi qui découpe les chapitres, c'est mon ami David, mon fan numéro 1.
Pour les chevaliers de la table ronde eh bien tu connais la légende du roi Arthur? Kaamelot et le reste? Qui n'ont jamais existé au passage, j'ai lu la vraie histoire d'Arthur et de celui que l'on appelle Merlin l'enchanteur. Bref ses hommes avaient été recruté par le roi Arthur pour faire régner la justice le bien... autour d'une table qui était ronde à Kaamelot et voilà lol. Ca s'est pour la légende.
Si tu as d'autres questions n'hésite pas, le Moyen Age et ses légendes me passionnent, tout comme l'Antiquité. ^^

Désolée Malyka tu vas avoir une sacrée lecture mais je profite du vendredi férié en Alsace ^^

6
A LA POURSUITE DES ETRANGERS

Agua se coucha sur le sol. Il hésita puis préférant être sur le dos de l’animal plutôt que dans son ventre se hissa. Une fois qu’il fut assis, elle se redressa pris Sandra dans une de ses pattes et décolla.
«Accroche-toi, nous n’irons pas loin. »
Il passa ses bras autour du cou d’Agua n’ayant aucune autre prise et pria pour rester entier.
Fuego, Hielo et l’autre dragon attendaient, ils avaient l’air triste et gardaient la tête baissée.
Agua atterrit en face des autres dragons. Vincent descendit précipitamment de son dos, les muscles de ses jambes étaient douloureux d’être restés contracté trop longtemps. Il regarda autour de lui, il se trouvait dans la forêt située à quelques mètres de chez lui sauf qu’ils étaient au cœur même de la forêt. Il reporta son attention sur les dragons, ces derniers le fixaient avec attention. Au lieu de prendre ses jambes à son cou il les fixa à son tour, l’un après l’autre, dans les yeux.« Comme t’appelles-tu ? »
C’était la même voix que tout à l’heure, une voix féminine. Elle provenait sûrement de la dragonne bleue.
_Je m’appelle Vincent.
« Vincent…j’ai déjà entendu parler de toi. Oui Sandra m’a parlé de toi…Excuse moi je ne me suis pas présentée. Mon nom est Agua et les autres sont Fuego et Hielo, la dragonne verte n’a pas encore de nom, dit-elle en les désignant l’un après l’autre. Je vois que tu n’as pas peur de nous. »
_Non, répondit-il d’une voix qu’il espérait la plus assurée possible.
En réalité il s’inquiétait mais c’était plus pour Sandra que pour lui-même. Elle était allongée sur le dos, au pied d’Agua, elle était très pâle et même si la blessure qu’elle avait reçue avait été soignée, ses vêtements restaient tachés de sang. La coupure qu’elle avait à la tête avait cessée de saigner. Le rouge du sang tranchait avec la pâleur de son visage.

Sandra ne sus pas combien de temps elle resta inconsciente. Quand elle se réveilla, une couverture la recouvrait et il faisait nuit. La dragonnière était étendue entre les pattes avant de sa dragonne. Les autres dragons dormaient eux aussi. Même Vincent était là, il dormait près du feu, enroulé dans une couverture. Elle se leva en faisant attention de ne pas réveiller les dragons. Malgré la douleur et l’épuisement qu’elle ressentait encore. La jeune fille posa sa main sur son épaule et le secoua légèrement en murmurant :
_Vincent…réveilles-toi.
_Hein ? ... Quoi ?
_Réveilles-toi.
Il se redressa avec difficulté, encore à moitié endormi.
_Qu’est-ce que tu fais encore ici ?
_C’est les dragons, ils m’y ont obligés. Ils sont coriaces tes gardiens. Mais toi tu es sûre que ça ?
_Ne t’inquiète pas pour moi, je suis plus forte que j’en ai l’air.
_J’ai cru que tu étais morte hier, dit-il en baissant la tête. Comment as-tu pu survivre à une telle blessure ?
_Eh ! Bien sache que tout autre qu’un dragonnier serrait mort.
_Donc tu es dragonnière.
Elle lui répondit par un sourire énigmatique.
N’ayant pas vu les autres dans le camp elle savait, au fond d’elle, qu’il fallait partir et les retrouvé. Une froide détermination brûlait en elle. Elle n’avait pas le temps de céder au chagrin, il fallait qu’elle agisse et vite.
_Sandra ? Tu as l’air ailleurs.
_C’est peut-être parce que j’y suis. Rendors-toi, nous en reparlerons demain.

Le lendemain matin Sandra s’adressa aux dragons.
_Ecoutez-moi pour retrouver Alexandre, Magalie et Amaury, il faut que vous vous serviez de votre instinct et du lien qui vous unis, Fuego et Hielo, à Alexandre et Amaury. Il faut le faire vite, nous ne savons pas ce qui peut leur arriver.
« Sandra à raison, il faut partir tout de suite. Fuego, Hielo nous vous suivons. »
_Mais de quoi tu parles Sandra.
_Partez en éclaireur Fuego et Hielo nous vous rejoindrons.
_Vincent il faut que je te raconte toute l’histoire et que tu me racontes ce qui s’est passé avec le chevalier.
Elle lui raconta tout, comme à Amaury. Il fit de même.
_Alors viens-tu avec nous ?
_Je crois que c’est la meilleure chose à faire. Je ne peux pas te laisser partir seule, pas après ce qui t’es arrivé.
Montant sur Agua, ils s’envolèrent vers une destination encore inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 16:41

DDIIIIIAAAAA!!!!! Tu va trop vite!! Comment veux tu que je suive si tu va à une vitesse pareille?! Même pas eu le temps de lire le dernier chapitre et encore moins d'écrire Xl !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 16:42

Désolée lol, comme je l'ai dit tout est déjà écrit, il suffit que je change la première personne en troisième ^^
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 16:46

D'accord, mais bon T_T! Tu pourrais attendre un peu avant de poster au lieu de te prendre pour une mitraillette XD!
Tu as poster "UN VOISIN MAGICIEN" durant que j'était en train d'écrire mon post alors j'ai même pas eu le temps de donner mon avis dessus Xl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 16:49

Excuse moi Embarassed J'attendrais ton signal pour poster ^^

Bonne lecture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 17:02

Bon... D'abord les commentaires sur "UN VOISIN MAGICIEN", je finirais de lire le chapitre suivant ensuite.
Je trouve que c'est agréable à lire, mais je trouve que le tueur est limite idiot et je me demande comment ils on fait pour partir dans toute les directions vu que les tueurs les encerclait.
Aussi, je ne connais rien à la légende du roi Arthur, mise à part que le bruit court chez moi que c'est nul (rien que des avis personnelle, chacun ses goût et je ne veux pas discuter de la qualité de quelque chose si les avis diverge).
Une petite question, comment ont ils pu voir que les tueur avait l'air mauvais si leurs visages étaient cachait lol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 17:06

Oui le tueur à l'air idiot lol mais tant pis sinon eh bien ils s'enfuient en se faufilant, les hommes ne s'attendant pas à ce qu'ils essayent de s'enfuir mais plutôt à les voir pétrifié de peur.
Pour la légende du roi Arthur eh bien il parle sûrement de la série ou d'un des nombreux films qui est sortit. La légende du roi Arthur ne date pas d'hier mais du Moyen Age, si elle a été discrédité aujourd'hui par des films et autre eh bien ce n'est pas de ma faute. Cela ne reste qu'une légende basée sur des faits réels tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Indéterminée
Engloutisseur de mess
Engloutisseur de mess
Indéterminée

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 23
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   Ven 21 Mar - 17:25

OK, ça y est, c'est lu. Tu peux poster la suite.
Je trouve que c'est un peu bizarre qu'ils attende tranquillement jusqu'aux lendemain pour allait chercher des gens qui ont des tueurs qui veulent leurs peau au trousse. Enfin, avec une blessait...
Je trouve quand même bizarre que leurs dragons ne s'inquiète pas plus que ça quand leurs dragonnier est en danger.
Mais je fait ma mauvaise tête, là ^^. Je te critique sur tout les défaut que je trouve, mais tout le reste est très bien ^^. C'est une manie à moi de chercher le moindre détaille que ne va pas ^^".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon roman: Illian (fermé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon roman: Illian (fermé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bagues fermées du groupement
» Un roman de guerre avec de belles pages de pêche
» studbook fermé?
» que pêchez-vous quand le carnassiers est fermé ?
» Le "Roman de Renart"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket in love Rpg... :: Flood et Délire :: Tout le hors RPG :: FanFic et Fanart-
Sauter vers: